16 mai 2005

De retour de Crecy, un camp de mercenaires à Pargny

Donc, ce fut après une longue marche que notre mesnie, en fort piteux état après la déculotée générale de Crécy, se rassembla en la commune de Pargny. Défaits lors de sanglantes batailles, nous dûmes installer un camp afin de réparer nos armures et fourbir nos armes. Nous avions bien l'intention de reprendre les terres perdues.

Au premières lueurs du jour, des éclats de voix et une forte odeur de viande rotie nous tira de nos songes. Les gens de Pargny organisaient un grand festin en l'honneur du retour des beaux jours. Devant nos mines fatiguées et nos apparences décharnées, Sire Pascal, organisateur du banquet, nous pria de nous joindre à la feste en l'échange de quelque conte de nos aventures.

C'est ainsi que nous pûmes nous restaurer, tout en montrant aux gentilhommes et gentes dames venus des allentours, la réparation de nos équipements. Après la narration de notre voyage mouvementé nous organisâmes, en l'honneur de nos hôtes, un tournoi remporté haut la main par Maistre enguerrand le maistre d'armes. En fin d'après midi, alors que l'astre solaire semblait enfin vouloir rester parmis nous, nous dûmes démonter le camp afin de reprendre notre route.

Mille merci aux gens de Pargny pour leur accueil et l'intérêt porté à nos humbles personnes.

Sire Alexandre Grüun de Falvy

Posté par Sire Alexandre à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur De retour de Crecy, un camp de mercenaires à Pargny

Nouveau commentaire